The Lost Movie Theater

Les films du mois: Mai 2018

Plaire, aimer et courir vite avec Vincent Lacoste et Pierre Deladochamps

Retour en étoiles sur tous les films vus lors du mois écoulé. Mai 2018:

  • Le Monde de Dory (2016), Andrew Stanton (3,5 / 5)
  • Still Alice (2014), Richard Glatzer & Wash Westmoreland (4 / 5)
  • L’île aux chiens (2018), Wes Anderson (3,5 / 5) la critique
  • Family Blood (2018), Sonny Mallhi (1,5 / 5)
  • L’armée des douze singes (1995), Terry Gilliam (4 / 5)
  • Senses 1&2 (2015), Ryūsuke Hamaguchi (4 / 5)
  • Juste la fin du monde (2016), Xavier Dolan (4 / 5)
  • Plaire, aimer et courir vite (2018), Christophe Honoré (4,5 / 5) la critique
  • Le Roi Arthur: La Légende d’Excalibur (2017), Guy Ritchie (3 / 5)
  • La chute de Londres (2016), Babak Najafi (2 / 5)
  • Love, Simon (2018), Greg Berlanti (3 / 5) la critique
  • Alabama Monroe (2012), Felix Van Groeningen (4 / 5)
  • Piège de cristal (1988), John McTiernan (4 / 5)
  • Ami-Ami (2018), Victor Saint Macary (2,5 / 5)
  • Matrix (1999), Andy & Lary Wachowski (5 / 5)
  • Deadpool 2 (2018), David Leitch (3 / 5) la critique
  • Oblivion (2013), Joseph Kosinski (2 / 5)
  • The Strangers (2008), Bryan Bertino (3,5 / 5)

Film du mois :

Plaire, aimer et courir vite réalisé par Christophe Honoré

Plaire, aimer et courir vite (2018), Christophe Honoré (4,5 / 5)

Extrait de la critique: “La romance, un peu gaffeuse au départ, serait digne d’un roman de Gustave Flaubert. Le jeu verbal amuse, s’intensifie avec la passion et fait naître le désir. Frêle et désinvolte, Vincent Lacoste prouve encore qu’il est autant à l’aise avec la comédie qu’avec le drame. Le contraste de jeu qui émane des deux interprètes principaux infuse à Plaire, aimer et courir vite une aura singulière tout en finesse. Au bout de deux heures, on regrette presque que le film se termine.”

 

Nos réseaux, vos réseaux:
0

Vous aimerez aussi

About The Author

Leave A Response