Sunday 22nd April 2018,
The Lost Movie Theater

Le Top Des Lecteurs – #4 Maxime

The Lost Movie Theater est né d’une envie de partager nos avis et vos avis sur les films et les séries tv. C’est pour cette raison que le site possède aussi une place pour vous qui nous lisez avec le Top des Lecteurs. Alors si l’envie vous démange, envoyez-nous vos tops des meilleurs films et séries tv. Ceux qui vous ont percutés, troublés, bouleversés en nous donnant quelques lignes sur chacun d’entre eux. Vous pouvez nous envoyer vos tops à cette adresse ou en nous contactant via la page facebook. Aujourd’hui, c’est Maxime qui nous présente son top.

Il est vraiment difficile de concevoir un top tant les coups de cœur et les œuvres qui m’ont bouleversés sont nombreux. Il y a des thématiques ou des ingrédients qui me touchent plus que d’autres. Dans le désordre et sans être exhaustif, voilà ma sélection des films que je recommande chaudement.

Gerry réalisé par Gus Van Sant

Gerry (2002), Gus Van Sant (le film intelligent et profondément humain)

Gerry donne à voir le parcours de deux personnages continuellement en tension. Cette tension, je l’ai perçue tantôt psychologique, tantôt sexuelle provoquant en moi un désagréable malaise. J’y vois un voyage initiatique ou un chemin de croix pour se trouver soi-même. Une quête longue et pénible qui réduit considérablement le champ des possibles jusqu’à ce que les deux Gerry ne soient plus que les deux faces d’un seul et même personnage. La fin donne du sens à la souffrance du spectateur. Il suffit de 30 secondes géniales d’un film pour éclairer un parcours, et, la vie d’un spectateur. Merci Gus !

Rome créée par John Milius

Rome (2 saisons), John Milius, William J. MacDonald & Bruno Heller (un plaisir coupable ?)

J’aime les films et les séries basés sur des événements et périodes historiques. J’aime les films et séries où les personnages et leurs psychologies sont poussés jusqu’au bout. J’aime les films et séries politiques. Rome me permet d’évoquer A la maison blanche (et toutes les séries actuelles qui s’en réclament encore), Borgia, Outlander, Tudors et même Game of Thrones. A mon sens, Rome condense tous les bons ingrédients d’une bonne série intelligente.

Dark City réalisé par Alex Proyas

Dark City (1998), Alex Proyas (SF)

Tout commence avec un appel téléphonique du professeur (Kieffer Sutherland) résumant absolument toute l’intrigue et apportant intelligiblement toutes les réponses. Et pourtant tout reste obscur. Grâce à Dark City je peux parler de Metropolis, Nosferatu, M le MauditMatrix, Bienvenue à Gattaca. Des films essentiels. C’est à mon sens un film basé sur l’identité, la construction de soi, la fatalité mais aussi le destin. Tout ce qui me touche et m’intéresse dans une œuvre. Et puis, je ne me lasse jamais de cette incroyable réplique de Monsieur Main «  Vous pouvez dormir, oui ! ».

Tout sur ma mère réalisé par Pedro Almodovar

Tout sur ma mère (1998), Pedro Almodóvar (le plaisir de la tragi-comédie)

Le premier film d’Almodovar que je découvre adolescent. Je me laisse happer par l’histoire du jeune Esteban auquel je m’identifie. Ce film sensible, juste et drôle met en scène des personnages lumineux, délurés, perdus, mais qui ensemble fondent une communauté soudée et humaine. Le maitre espagnol propose un scénario à tiroirs dont il a le secret et m’a permis de découvrir Un tramway nommé désir, All About Eve et de dévorer toute l’oeuvre du grand Truman Capote.

Les Chansons d'amour réalisé par Christophe Honoré

Les Chansons d’Amour (2007), Christophe Honoré (la redécouverte des (tragi-)comédies musicales)

Ce dernier film du top cristallise assez bien toutes les thématiques que j’aime voir abordées. Ajoutons à cela les bouleversantes chansons d’Alex Beaupain. On ne peut sans doute pas parler de film social, pourtant il dépeint une génération dans un contexte social particulier, ses moeurs et sa perte de repère. Cela me permet de le rapprocher de films qu’il me faut absolument citer, les coups de poing que sont La part des anges, Moi, Daniel Blake. Et plus récemment Call me by your name. Tous sont stimulants, sensibles et intelligents.

Nos réseaux, vos réseaux:
0

Vous aimerez aussi

About The Author

Leave A Response