The Lost Movie Theater

Le Top Des Lecteurs – #1 François

Rec, réalisé par Jaume Balaguero et Paco Plaza

The Lost Movie Theater est né d’une envie de partager nos avis et vos avis sur les films et les séries tv. C’est pour cette raison que le site possède aussi une place pour vous qui nous lisez avec le Top des Lecteurs. Alors si l’envie vous démange, envoyez-nous vos tops des meilleurs films et séries tv. Ceux qui vous ont percutés, troublés, bouleversés en nous donnant quelques lignes sur chacun d’entre eux. Vous pouvez nous envoyer vos tops à cette adresse ou en nous contactant via la page facebook. Aujourd’hui, c’est François Haverland qui inaugure la catégorie avec son top.

Pacific Rim réalisé par Guillermo Del Toro

Pacific Rim (2013), Guillermo Del Toro

Les rares personnes qui ne critiquent pas ce film lui reconnaissent un statut de fantasme geek mis en images. Ce qui est assez condescendant je trouve. C’est un spectacle d’une plastique folle, un monstre visuel, et j’y trouve le même attachement discutable et intime qu’avec le black-metal.

Her réalisé par Spike Jonze

Her (2013), Spike Jonze

Parce que j’ai toujours rêvé d’exercer ce métier d’écrivain de lettres finalement, parce que ce futur est presque là, et puis les gros plans magiques sur Joaquin Phoenix, parce que le charme d’un cinéma un dimanche matin pour plonger au fond de soi, tout seul et ce pronom personnel, Her, l’impression personnelle que l’on peut avoir d’être soi-même acteur de ces moments-là.

My Girl réalisé par Howard Zieff

My Girl (1991), Howard Zieff

On ne se souvient pas de toutes ses premières fois, mais là, ce sont les larmes cinématographiques du début. Quand elle court vers le cercueil à cause des piqures, parce qu’il était allergique. Les films ont cette capacité thérapeutique à nous faire nous effondrer sous le poids de l’émotion. Et après, il ne reste qu’à se relever.

Chacun cherche son chat réalisé par Cédric Klapisch

Chacun cherche son chat (1996), Cédric Klapisch

Pour deux raisons, parce qu’il symbolise ce cinéma français doux, et des gens, et parce que Garance Clavel qui court sur Glory Box. C’est l’instant de grâce.

Rec réalisé par Jaume Balaguero et Paco Plaza

[Rec] (2007), Jaume Balagueró & Paco Plaza

Parce que ce soir où le film s’arrête et ta porte d’entrée deux étages plus bas n’est pas fermée à clef. Et la cage d’escalier, qui a beau ne pas ressembler même de loin aux marches de l’immeuble barcelonais, la cage d’escalier, que tu dévales, tu joues ta vie, tu ne penses qu’à ses mains décomposées qui cherchent à agripper tes chevilles. Parce que cette peur qui occupe tout l’espace tout à coup, et tu t’échappes, vraiment.

Nos réseaux, vos réseaux:
0

About The Author

Leave A Response