Sunday 22nd April 2018,
The Lost Movie Theater

Lovesick (saison 3), Tom Edge

2018 signe le retour pour une troisième saison de la charmante et astucieuse comédie anglaise, Lovesick, créée par Tom Edge. On en a vu passer des comédies sur de jeunes trentenaires en peine d’amour, mais Lovesick se démarque par la singularité de son traitement scénaristique. Basée sur un groupe d’ami(e)s installés en Ecosse, la série démarre sur Dylan, forcé de contacter toutes ses ex car il a contracté la chlamydia. Chaque épisode se concentre sur une ancienne histoire d’amour grâce à des flashbacks.

La force de Lovesick se forge dans sa construction qui répond pleinement aux backgrounds de ses personnages. Dylan fut le point de départ de la série, mais au fur et à mesure, les trois protagonistes secondaires ont pris une place toute aussi importante. Les flashbacks défilent et créent d’incessants allers et retour entre le présent et le passé. Ce méli-mélo façonne un puzzle pour le spectateur qui s’amuse à remettre en ordre les aventures de Dylan, Evie, Luke et Angus. Néanmoins, la série n’a pas l’intention de rendre les choses confuses. En lieu et place, cette structure permet de développer toutes les nuances de ses personnages. La saison trois est certainement la plus accomplie à ce niveau. Non seulement cela rend les choses ludiques, mais en plus elle permet à la série d’atteindre un niveau dramatique inédit dans le paysage de la comédie à l’anglaise. Triangle amoureux, divorce, frontière entre l’amitié et l’amour, quasiment tous les fondements de l’état amoureux sont traités dans la comédie de Tom Edge. Cette analyse, souvent réservée aux drames, trouve ici un regain à travers l’angle particulier de la comédie.

Le concept des sauts dans le temps que s’impose la série semble annoncer une fin proche dans cette nouvelle saison. Lovesick serait prudent de ne pas s’éterniser, quitte à perdre ce souffle particulier qui la rend si belle. Les personnages murissent tout au long des saisons, et sont sur le point d’atteindre une sorte de conclusion. Pour cela, ils passent par un nouveau départ que cette troisième saison s’amuse à mettre en place. La relation entre Dylan et Evie prend un tournant inattendu, Angus tente tant bien que mal de survivre à son divorce et se préparer à son nouveau rôle de père, et enfin Luke cherche à comprendre ce qu’il attend vraiment de l’amour. Le développement de Luke reste tout de même la petite déception de la saison. Lui qui avait était si bien mis en avant lors de la deuxième saison, et qui avait su toucher le cœur du spectateur, se retrouve ici un peu en retrait du reste de l’histoire. Ce petit défaut est vite rattraper par l’interprétation générale de la série. La cohésion de groupe et l’alchimie évidente entre les acteurs participent fortement au charme de l’ensemble. Allié avec des dialogues toujours aussi bien écrits, qu’ils soient dans un ton dramatique ou comique, Tom Edge comprend que pour qu’une romance fonctionne le timing est maître d’ordre. Le scénario creuse cette idée, rien n’arrive par hasard dans la vie et nos actes se répercutent sur la suite. L’idée de flashback renforce ce sentiment et cela rend les moments plus sentimentaux brillants.

Lovesick fait partie des meilleures romances actuelles. Les notions de temps mixées aux relations amoureuses font d’elle une petite pépite. Charmante et lumineuse, la série de Tom Edge n’a cessé de se renouveler grâce à son format et son écriture inhabituellement surprenante. Une pureté émane des émotions car elles proviennent du désir optimiste des personnages à trouver l’amour. On ne sait pas encore si la série sera renouvelée pour une quatrième (et dernière ?) saison, une chose est sûre le chemin aura été jusqu’ici très tendre.

La saison 3 de Lovesick est disponible sur Netflix depuis le 1er janvier 2018.

 

Nos réseaux, vos réseaux:
0

Vous aimerez aussi

About The Author

Leave A Response