The Lost Movie Theater

The Monster (2016), Bryan Bertino

En 2008, Bryan Bertino a signé un home invasion qui a marqué bien des esprits, The Strangers. A l’instar de son premier long-métrage, Bryan Bertino revient avec The Monster en mettant ses personnages en confinement. The Monster est un film d’horreur simple et qui utilise des prémisces classiques. Kathy et sa fille, Lizzy, sont coincées dans leur voiture et deviennent les proies d’un monstre terrifiant qui se cache dans les bois. Le postulat de départ cache en réalité un drame très personnel sur la relation brisée entre une mère et sa jeune fille.

Bryan Bertino excelle à nous raconter une histoire profondément humaine dans le cadre d’un film de monstre. La volonté de Kathy à affronter la bête reflète son envie de reconstruire le lien si unique qui la liait à sa fille. L’esthétique et tout le visuel du film sont très réussis, cadré et mis en scène parfaitement avec beaucoup d’amour pour le genre. Et le film prend plaisir à user d’effets spéciaux à l’ancienne, ce qui lui donne un côté d’autant plus authentique et effrayant. Dommage que le rythme du film faiblisse par moments. La construction du suspense prend de l’ampleur au fur et à mesure que l’histoire avance mais impacte la dynamique.

Ce qui donne son ton unique au film se passe du côté du scénario. The Monster est porté par cette représentation déchirante, intransigeante, brute et subversive du lien parental. Les flashbacks sont intelligents et discrets. L’ombre au tableau pourrait venir de la performance des deux actrices principales. Loin d’être mauvaises, il y a certains passages du film où elles semblent plus fragiles et cela peut nous sortir de l’action.

Bryan Bertino use des conventions classiques du genre pour jouer avec la narration et la remplir de thèmes d’une manière très ludique. La confrontation de la petite Lizzy avec le monstre témoigne du trauma qu’elle a subi. Parfois les idées ne sont pas amenées de la manière la plus subtile car le monstre sert d’une thématique et d’une métaphore vraiment appuyée. Mais les enjeux et la tension ne sont cependant jamais heurtés. The Monster est un film bien intentionné, qui joue de l’horreur pour nous parler d’une histoire humaine intime. Les points noirs restent sur les performances pas toujours à niveau et un dernier acte un peu inconsistant.

Nos réseaux, vos réseaux:
0

Vous aimerez aussi

About The Author

Leave A Response