Deuxième long métrage de Tom Ford après A Single Man en 2009, Nocturnal Animals est un film qui doit beaucoup à sa narration unique et aux performances de ses acteurs. On y retrouve Amy Adams qui campe Susan, une galeriste plutôt malheureuse. Elle reçoit le nouveau roman de son ex-mari (Jake Gyllenhaal), un thriller qui va la maintenir éveillée. En effet, le roman va lui rappeler des erreurs du passé, des regrets et une vie qu’elle a abandonné.

Une fable plutôt simple, mais le film nous transporte car il va nous permettre de visualiser l’interprétation de Susan face au roman. La narration se veut du coup totalement originale et nous raconte l’histoire en trois temps. Le rythme est lent mais provoque une mélancolie noire qui donne tout son ton au film, sans parler du traitement ultra stylisé de l’image et des cadres. La réalisation est subtile mais aussi très léchée.

Les événements du roman ont énormément de poids, bien qu’ils ne soient pas physiquement réels. On notera dans ces passages les prestations incroyables de Michael Shannon et Aaron Taylor-Johnson. De même pour Jake Gyllenhaal, à la fois jouant l’homme timide et apeuré tout en gardant une rage émotionnelle. Tout cela fait de Nocturnal Animals un joyau noir qui parle d’art, de patrimoine et d’aspiration, et comment la liberté personnelle, la véritable identité et les relations peuvent être éclipées par l’ambition et le statut. Une fable poétique sur la revanche , qui montre intensément et intimement la chute de Susan et comment elle en est arrivée à une existence si vide. Tom Ford livre un film très sombre, une histoire tragique mais minutieusement conçue et élaborée, qui fait littéralement plonger son spectateur dans les limbes.

Nocturnal Animals est maintenant disponible en dvd et blu-ray chez Universal.